Statistiques

Vous êtes

Accès direct(s)

Les rapports statistiques des Maisons de Justice

Dans le cadre de la mise en œuvre de la 6e réforme de l’Etat, l’ETNIC gère le traitement et la publication des statistiques liées aux Maisons de Justice. Le Centre de Compétences en Business Intelligence de l’ETNIC a mis en œuvre un système qui permet à l’Administration générale des Maisons de Justice de devenir, à terme, parfaitement autonome et d’éditer ses propres statistiques.


Chiffres-clés

  • Plus de 30 accès pour 4 profils d’utilisateurs

  • 7 types de rapports paramétrés avec filtres

Des rapports pour répondre aux besoins

Les rapports statistiques sont utiles à l’AGMJ à plusieurs titres et en particulier :

  • comme tableaux de bord pour le pilotage des activités de son organisation ;

  • comme supports pour répondre à des questions parlementaires ;

  • comme support à son rapport annuel ;

  • dans le cadre du contrôle annuel effectué par la Cour des comptes.


Pascal Liagre

Administration générale des Maisons de justice, Direction Expertise

"Merci à l’ETNIC, et au service CCBI en particulier, pour la qualité de son soutien et de son accompagnement dans le cadre de l’opération de transfert de notre datawarehouse. Le suivi a été régulier, organisé et illustre la disponibilité du service à résoudre les difficultés rencontrées. "

Un nouvel outil d’édition

L’Administration générale des Maisons de Justice dispose désormais d’un outil de création de rapports statistiques et forme des utilisateurs-clés : une autonomie indispensable pour cette administration qui doit publier régulièrement, aussi bien des tableaux de bord pour le pilotage de ses activités que des statistiques officielles.
L'ETNIC a organisé la conversion des données, extraites de différentes sources applicatives liées aux métiers des Maisons de justice, au sein d'une nouvelle base de données répondant désormais aux standards de Business Intelligence de l'ETNIC.
Grâce à l’outil développé par l’ETNIC, l’Administration peut, par exemple :

  • suivre la durée moyenne entre l’enregistrement et la prise en charge effective d’un dossier ;
  • se tenir informés des différentes autorités judiciaires qui mandatent l’Administration (tribunal correctionnel, Procureur du Roi, tribunal de l’application des peines,...) ;
  • connaître les types de mandats réceptionnés en Maisons de justice selon les catégories de faits (délit de drogue, infractions de roulage, infractions contre les personnes, infractions contre les biens, délits sexuels, etc.).
Haut de page