Histoire

Vous êtes

Une structure

  • Publique : des orientations sous contrôle et une maîtrise fonctionnelle
  • Autonome : l’identification claire des ressources nécessaires pour garantir une démarche informatique cohérente et transversale
  • Souple : la capacité de s’adapter à l’évolution des besoins

 

La création de l’ETNIC (2002-2004)

Par un décret du 27 mars 2002, le Conseil de la Communauté française crée l'Entreprise publique des technologies nouvelles de l'information et de la communication (ETNIC). Organisme d’intérêt public, l’ETNIC est l’entité autonome et spécialisée en matière informatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle démarre ses activités en 2003 avec 68 collaborateurs.


Le premier contrat de gestion (2004-2008)

Des moyens pour se développer

Le 31 mars 2004, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles approuve le premier contrat de gestion conclu avec l’ETNIC qui reçoit ainsi une dotation pour assurer ses missions. 

Le lancement de grands chantiers

L’ETNIC inaugure différents projets clés pour le secteur de l’enseignement, comme l’application de gestion des inscriptions des élèves et étudiants, tous niveaux, tous réseaux (projet SIEL). Simultanément, l’ETNIC initie deux grands chantiers :

  • L’infrastructure CERBERE dédiée au contrôle des identités et des accès aux ressources informatiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles,
  • La première opération de renouvellement du parc informatique du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (projet NEO 1) finalisée en 2007.

2007, une année charnière

Les relations entre l’ETNIC et la Wallonie s’intensifient. Deux projets communs voient le jour : la signature électronique et le portail des marchés publics. En collaboration avec le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’ETNIC développe également une politique générale de sécurité de l’information et un guide de mise en œuvre.


Le second contrat de gestion (depuis 2008)

Un développement sans précédent

Avec l’adoption du deuxième contrat de gestion, l’ETNIC s’engage dans une période de croissance et de développement. Réorganisation structurelle, création d’une cellule de qualité, mise en place d’une politique de gestion des ressources humaines, bonne gouvernance et sécurité informatique sont les principales actions engagées. Des synergies sont mises en place avec la Wallonie et la Communauté germanophone. La pratique innovante des centrales de marchés se généralise. Les réalisations se multiplient, aussi bien dans le secteur de l’enseignement que pour d’autres bénéficiaires comme l’Aide à la Jeunesse.

La professionnalisation des méthodes

L'ETNIC développe de grands chantiers internes pour améliorer la qualité de son offre et de son fonctionnement : démarche qualité, plan de formation, ERP, sécurité informatique, gestion des risques, gestion de projets, charte de l'acheteur public... L'ETNIC adopte des outils et des procédures reconnus.

La multiplication des réalisations

Entre 2008 et 2012, les réalisations se multiplient, aussi bien pour le secteur de l’enseignement, domaine historique d’activités de l’ETNIC, que dans le cadre des autres compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les projets de grande envergure se succèdent, comme la deuxième phase du renouvellement de l’équipement informatique du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (NEO2) ou le développement du nouvel Intranet de la Fédération.

Des nouveaux locaux

Avec près de 160 collaborateurs, l’ETNIC emménage en juin 2012 dans de nouveaux locaux, près de la Gare du Nord à Bruxelles.


Haut de page
Réalisations
Statistiques
Dans le cadre de la mise en œuvre de la 6e réforme de l’Etat, l’ETNIC gère le traitement et la publication des statistiques liées aux Maisons de Justice. Le Centre de Compétences en Business Intelligence de l’ETNIC a mis en œuvre un système qui permet à l’Administration générale des Maisons de Justice de devenir, à terme, parfaitement autonome et d’éditer ses propres statistiques.
Voir toutes les réalisations
Publications
Rapport annuel d'activités 2015 Date de publication 07.11.2016

Retrouvez nos faits marquants de l'année 2015 dans le rapport d'activités ! Découvrez les chiffres clés et les principales réalisations de l'année, comme l’intégration des Maisons de Justice, une meilleure prise en charge des jeunes de l’Aide à la jeunesse suite à la mise en œuvre du projet IMAJ ou la mise à disposition de l’application PLAF pour connaître en temps réel le nombre de places disponibles dans les établissements de l’enseignement fondamental ordinaire et spécialisé de la FWB.
Consultez la version dynamique ou téléchargez la version pdf.


Une version exhaustive du rapport peut être obtenue sur simple demande auprès de secretariat@etnic.be. Elle présente en détail les missions, l’organisation et le fonctionnement de l’ETNIC ainsi que les activités au sein de ses départements et services.

Toutes les publications
Témoignages
Carine D'HAMERS Directrice générale adjointe Développement
"Fondée en 2002, l'ETNIC bénéficie en réalité d'une expérience de près de 50 ans puisqu'elle est l'héritière des activités du Centre de Traitement de l'Information (CTI) créé en 1964. "