IMAJ

Vous êtes

Accès direct(s)

Un soutien à l’harmonisation des pratiques dans les services de l’Aide à la Jeunesse

Depuis 2009, le département Développement de l’ETNIC gère IMAJ, une série d’applications de gestion des interventions et des mesures d’aide aux jeunes, pour le compte de la Direction générale de l’Aide à la Jeunesse (DGAJ). 1.500 intervenants utilisent ce programme sur tout le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour faciliter la prise en charge des jeunes.


Le projet

Lancé en janvier 2009, le projet s’inscrit dans le cadre de la sortie la convention avec le Groupement d’Intérêt  Économique et Informatique (GIEI) qui gérait auparavant ces services informatiques. Et grâce à une forte internalisation des compétences métiers, l'ETNIC est devenu un partenaire privilégié de la Direction générale de l'Aide à la Jeunesse.


Une première version d’IMAJ a vu le jour en avril 2013, puis une deuxième en juillet 2013. A ce stade, IMAJ a déjà permis un désengagement de 28% des frais de maintenance payés au GIEI. Une troisième version est opérationnelle depuis le 30 janvier 2014. Et dès octobre 2014, plus de 80% des frais payés actuellement via le GIE le seront via l’ETNIC, soit plus de 200.000.000 € par an versés aux prestataires de prises en charge.
Les prochaines étapes du projet, qui sera clôturé fin 2015, portent essentiellement sur la partie administrative d’IMAJ, à savoir la gestion financière des frais consécutifs aux mesures prises à l’égard du jeune (institutions, hôpitaux, stages, dentistes, …).

Objectif

Lancé en janvier 2009, le projet IMAJ a pour objectif d’améliorer la gestion de la prise en charge des jeunes :

  • L’aspect social : investigation, programme d’aide, réorientation…
  • L’aspect administratif : notamment la prise en charge des frais en internat ou en famille d’accueil.

La réécriture de l’application CIOC (Cellule d'information, d'orientation et de coordination de l’Aide à la Jeunesse) fait également partie du projet IMAJ, pour améliorer la gestion des disponibilités de prise en charge dans les services privés agréés par la Direction générale de l'Aide à la Jeunesse.


Michael Verhelst

Analyste métiers. Direction des méthodes, de la recherche, de la formation et des statistiques.

"Les métiers de la Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse sont variées et complexes. Pour répondre à leurs besoins, l’ETNIC a donc dû concevoir une application d’encodage à la fois précise et flexible, adaptée à la réalité de terrain. La méthode scrum, amenée par l’ETNIC, a permis de visualiser le résultat et d’affiner l’analyse avant même la mise en production de l’application. Ca a été une clé du succès !"

Notre mission

L’ETNIC a accompagné la DGAJ dans la modélisation de ses processus métiers, la conduite de projets et les tests de validation.

La DGAJ traite de sujets sensibles et complexes avec un enjeu sociétal majeur. L’ETNIC a apporté une méthode pour décrire les métiers de la DGAJ. Cela a permis d’exploiter l’information recueillie pour en faire une application informatique qui réponde aux besoins du client. La démonstration régulière de l’état d’avancement de l’application en cours de développement (méthode scrum) a permis de travailler en étroite collaboration avec nos bénéficiaires et dans la compréhension mutuelle de nos spécificités.

 

Photo de témoignage à droite : (c) Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean Poucet

Haut de page